Autobiographie-raisonnée | Méthode pour votre projet


S'adresse à une personne en questionnement sur une orientation à prendre et sur un projet à fonder :

  • Reprise d'étude
  • Formation
  • Création d’activité
  • Réorientation professionnelle


La forme passe par un entretien afin de se remémorer le parcours uniquement à partir des faits sociaux et de ce que la « personne projet » souhaite dire. La prise de note est faite par la « personne ressource » d’où des fils conducteurs seront extraits puis élaborés à l’écrit. Ce nouveau support permet de retourner au projet théorique puis pratique.


Cette démarche fut créée en 1959 par Henri Desroche, fondateur du Collège coopératif de Paris. Elle repose sur un questionnement personnel initial qui déclenche un accompagnement puis une production de connaissance sur nos particularités. C'est une exploration du trajet pour reformuler ce qui nous importe, nous motive, afin de fonder et soutenir la mise en œuvre du projet.


« C'est une recherche qui n'éloigne ni du concret ni du présent, mais qui nous les donne à voir différemment ».


« Elle consiste à réfléchir sur sa propre histoire de vie, affirmant que pour savoir où l'on va, il faut se souvenir d'où l'on vient. Elle est à la fois orale et écrite: orale, parce que la prise de parole est essentielle au souvenir; écrite afin de fixer la mémoire de façon raisonnée et durable. »


J’ai connu l’autobiographie raisonnée (AR) en 2007 lors d’une reprise d’études au Collège Coopératif de Paris. Convaincu, je l’ai par la suite utilisée et éprouvée dans une structure de formation pour adultes comme première étape du cursus d’une formation longue, puis de manière indépendante. Enfin entre 2019 et 2020 j’ai suivi au CNAM de Paris la formation « Théorie et pratique de l’autobiographie raisonnée » animée par Jean-François Draperi puis j’ai intégré Acte1, groupe de pratique et de recherche.