Socianalyse


S’adresse à une organisation, privée ou publique, société, club ou association quel que soit son domaine d’activité, pour répondre à une situation de blocage ou de non-fluidité au sein de celle-ci.


C’est une méthode d’analyse collective qui permet de remettre en mouvement l’organisation et d’élaborer une perspective qui lui appartient.


Une socianalyse se passe en assemblée composée de personnes concernées ayant une connaissance de la situation. Elle se déroule durant plusieurs jours sur site. L’équipe d’intervention, est partie prenante de cette assemblée qui mene l’analyse des raisons de cette intervention. Le but est de comprendre le blocage résultant d’une dynamique groupale et permettre un trajet vers une nouvelle forme d’organisation.


Ce dispositif est issu de la psychosociologie, de la sociologie d’intervention et de l’analyse institutionnelle. Il permet de travailler les dynamiques à l’œuvre au sein de l’entité.

L’organisation prise dans son contexte cristallise des rapports de forces contrariés à l’origine du blocage, qui restent impensés. Il s’agira de mettre en place un analyseur, un dispositif ou un événement, qui va permettre à l’assemblée de mettre à jour ses contradictions.


L’équipe d’intervention procède à un repérage et à la mise au travail d’analyseurs qui émergent dans la situation d’intervention. L’assemblée mène une exploration systématique des positions antagoniques que ces analyseurs révèlent. Pour rester légitimes, les socianalystes garantissent aux personnes participantes que toute question posée par chacune sera explorée, et que l’on se servira des savoirs et des visions subjectives de chacune d’entre elles. La socianalyse est donc une sociologie qui se met au service des visions et des hypothèses des acteurs sociaux organisateurs, ainsi que celles émises pendant l’intervention.


Grâce au partage et la restitution des savoirs à l’ensemble des personnes, et par l’implication des acteurs sociaux et fur et à mesure que l’analyse se fait, la socianalyse se construit chemin faisant. Ainsi, l’intervention s’achève lorsque l’assemblée ne sollicite plus l’équipe d’intervention.


J’ai découvert la socianalyse en 2017 et depuis j’ai investi cette pratique composée de trois dimensions indissociables : le terrain, la recherche et l’appartenance à un réseau de praticiens, à la fois équipage d’intervention et de co-recherche.